“Tous les bébés sont des prématurés…” ou Comment gérer le 4ème trimestre

Voici un post que j’ai dans ma liste des sujets à partager depuis que Wendy est née, j’ai pris le temps de le faire en Anglais, mais plusieurs personnes m’ont demandé de le partager en français, donc voici la version francophone!

Quand je suis tombée enceinte, ma copine anglaise Cherise, qui a quitté le Royaume Uni au profit de l’Australite m’a donné le meilleur conseil que j’ai reçu pour gérer les 3  premiers mois de la vie de ma fille, mais aussi de ma vie de maman.

Ce conseil a été de faire confiance à un expert le Dr en pédiatrie Howard Chilton pour comprendre ce qui se passait avec ce petit être fraîchement arrivé dans nos vies, bouleversant tout sur son passage.

Le livre

Je me suis donc procuré son E-book  “Your Cherished Baby” qui malheureusement n’a pas encore été traduit en francais. Dans ce livre le Dr Howard Chilton propose une approche complète pour comprendre les bébés de 0 à 2 ans, tant sur l’adaptation, l’alimentation et la création du lien. Il explique les processus neurologiques du bébé et de la mère au commencement de la création de ce lien. Il démystifie le mythe des routines de bébé, fournit une explication argumentée pour les coliques et les pleurs excessifs, et plaide pour l’introduction d’aliments variés pour se prémunir contre l’obésité.

WENDY_36 (2)

Évidemment je n’ai pas tout de suite lu ce livre. Enceinte j’étais beaucoup trop occupée par le bonheur de porter la vie pour lire un livre, puis trop occupée à gérer la douleur post accouchement, ou même à trouver des moments pour dormir. C’est quand Wendy a eu un mois que  j’ai pris le temps de mettre le nez dedans pour découvrir une explication rationnelle et scientifique pour expliquer ce qui était en train d’arriver à Wendy.

La révélation

La révélation était simple et évidente : selon des études scientifiques, les bébé humains naissent prématurés .

Ça a du sens, quand on regarde le nouveau né  chimpanzé qui dès la naissance agrippe les poils de sa maman pour se déplacer sur son dos, quand on regarde les petits chiots qui bien qu’ils ne voient rien se marchent dessus pour retrouver la mamelle nourricière, et quand tu regardes le bébé panda qui..bah…qui  éternue.

La raison de cette arrivée prématurée serait liée à l’évolution, celle là même qui nous a fait nous lever, mais par la même a réduit la largeur de notre bassin pour pouvoir nous assurer que l’ensemble du poids du corps puisse être supporté en équilibre et droit. Cela a entraîné une réduction et rotation du canal pelvien, alors même que la taille du cerveau humain augmentait. L’un dans l’autre, ça passait plus et l’évolution a s’est faite dans le sens d’une sortie de plus en plus prématurée des petits humains. Mon explication est évident bien simplifiée (simpliste?) mais je pense que vous avez compris le schéma.

La conséquence de cette évolution est que le bébé n’est pas prêt à encaisser toutes les stimulations du monde qu’on lui réserve rempli de copains qui viennent tenter d’obtenir le premier sourire, de mamy qui veut lui montrer toutes les fleurs du jardins ou du petit cousin qui veut porter le bébé “oui-mais-assis-sur-le-canapé-au-fond-et-tu-fais-attention” …

Non, nos bébés auraient en fait besoin de passer 3 mois de plus dans une milieu où ils peuvent se lover dans le noir, dans un environnement chaud mais bruyant, bref, comme quand il était dans le ventre de maman!

WENDY_44

Concrètement

Les conséquences concrètes de ce phénomène arrivent dans la plupart des cas à partir de la  6ème semaine où le bébé qui était plus ou moins devenu “calme” commence à pleurer encore plus fort et surtout à se tordre comme s’il avait des douleurs au ventre. Attention, cela peut être de vraies coliques, mais il faut savoir que ce qu’on appelle colique du nourrisson n’est en fait pas un phénomène intestinal, mais un phénomène de stimulation intensive que ce bébé prématuré n’est pas capable d’encaisser, et le soir venu ressort tout le stress accumulé dans la journée. On rentre alors dans un cercle vicieux, plus le bébé pleure, plus on le stimule pour l’occuper, plus on le stimule, plus il pleure etc… Il nous parle même des coliques de Noël avec tellement de stimulations (fête, lumière du sapin, passé de bras en bras, balade etc…) qui le menait à recevoir aux urgences des bébés pleurant de manière inexplicable à la période de Noël.

La solution

Une fois qu’on a compris cela, comment on résout le problème?

Le Dr Howard Chilton nous propose une solution simple même si concrètement difficile à mettre en place : limiter autant que possible la stimulation pour atteindre un niveau qu’il est capable de supporter et sur une durée suffisamment longue pour réduire le niveau de stress dans son organisme. Pour cela il faudra commencer doucement  qu’il puisse dormir un peu, et plus il dormira, moins il sera stressé. Chaque jour vous verrez une amélioration.

Le Dr Howard Chilton parle de “bore him to sleep” qu’on pourrait traduire par l’idée de faire en sorte qu’il s’ennuie tellement qu’il s’endorme.

 

WENDY_42 (2)

Les étapes proposées :

  • Renvoyez chez eux les grand-parents qui sont trop envahissants, à moins qu’ils soient capables de gérer le bébé dans le calme.
  • Fermez les volets dans la chambre de bébé, mettez une petite musique douce (pour vous, les bébés aiment le bruit ambiants des gens qui parlent et de la vie plutôt que le silence, comme dans le ventre de maman!)
  • Restez avec votre bébé quand il est en difficulté, ne le laissez pas seul. Il ne faut jamais laisser pleurer un bébé; il est incapable de caprice avant d’avoir la conscience de lui (9-10 mois)
  • Nourrissez-le autant qu’il le demande au calme dans sa chambre sombre, évitez les longues périodes de contact visuel, (même si vous pouvez le regarder, bien évidemment)
  • Prenez le dans les bras avec son oreille contre votre coeur qu’il entende le son des battements de votre coeur (ca va prendre du temps, soyez patient)
  • Emmaillotez le pour lui rappeler quand il était lové en vous.
  • Ne le stimulez pas, pas de jeu lumineux, de mobile qui danse au dessus de lui…
  • Ça va prendre du temps (nous ça prenait jusqu’à 3 jours pour retrouver le calme après une période de stimulation excessive) mais tenez bon.

Les premières 24h vont être très difficiles. Le 2ème jour semblera mieux, mais ne le sortez pas de sa chambre pour autant, laissez lui le temps de sortir de son organisme tout le stress accumulé. Et une fois le calme revenu le 3eme jour, vous serez capable de détecter quand votre bébé risque de repasser en phase d’hyper stimulation.

Wendy dormait, une fois la solution mise en place, jusqu’à 20h par jour, ce qui était énorme, j’en ai conscience, mais je ne m’en suis rendue compte qu’à partir du moment où j’ai commencé à noter ses moments de sommeil. J’utilisais l’application “Feed Baby” pour voir le temps de sommeil. C’est très important selon moi puisque les journées de bébé sont courtes et répétitives, et il nous arrive alors de ne pas réaliser combien notre bébé a dormi, pensant qu’il passe son temps réveillé à réclamer à manger ou pleurer.

J’ai passé un mois et demi (la solution est mise en place sur les 3 premiers mois, et je n’ai commencé à l’appliquer qu’à partir d’un mois et demi) à recevoir des regards désapprobateurs, des interrogations “mais si tu ne la stimule pas, il ne va pas y avoir un problème après de développement”. Je vous rassure, Wendy est une petite fille très éveillée et sans aucun retard de développement.

Ca a donc marché pour Wendy. A 1 mois et demi elle faisait ses nuit et ce que nous pensions être des coliques n’était plus un problème.

Nous avons participé à une réunion de famille, où tout le monde voulait la prendre dans les bras, lui montrer les fleurs, et la garder avec nous plutôt que de la mettre “ENCORE?” au lit. Moralité, nous sommes retombé dans les nuits difficiles et le bébé en souffrance, et 3 jours pour remettre tout en ordre.

Wendy Darling

Mais à nouveau, la formule à marché.

Et ceci est un tout petit chapitre du livre du Dr Howard Chilton et que j’ai fait plus long que la version anglaise uniquement pour celles qui ne lisent pas du tout l’anglais. Pour toutes les autres, allez lire son livre, ca vaut très sincèrement le coup Your Cherished Baby ou si vous voulez une version résumé de ce que je viens d’expliquer, et en image allez voir cette vidéo du docteur lui-même:

J’espère que cet article aidera des mamans comme Cherise m’a aidé en me faisant découvrir ce livre.

Cordialement Bisous,

 

Advertisements

4 thoughts on ““Tous les bébés sont des prématurés…” ou Comment gérer le 4ème trimestre

  1. Ton article est très intéressant, merci, je ne connaissais pas du tout ce genre de réflexion !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s